lundi 6 décembre 2010

Buoux, le temps des croix


La troupe habituelle (Quentin et Léa, Nathan, Marvin, plus les lyonnais Jo et Pascal) se retrouve une fois de plus ce we à buoux dans le but de faire tomber les projets laissés en plan pour cause de mauvais temps le we précédent! Cette fois ci les condis sont parfaite ce samedi : grand ciel bleu et un collante de tous les diables. Les grenoblois me rejoignent au bout du monde (après m'avoir fait une mauvaise blague en me disant qu'ils allaient à la face ouest), alors que Jo et Pascal montent à la plage avec pour objectif de peaufiner les méthodes dans le Bombé bleu pour Jo!
Après un rapide mais toujours aussi agréable échauffement dans les indémodables bases du Styx, les runs s’enchaînent et les croix le tardent pas à tomber... 1er run dans La Rage de vivre pour ma pomme, le croisé/décroisé de la rose passe bien maintenant que les condis sont parfaites, et le haut de la rose se laisse bien dompter. Bim je m'offre finalement dés le début de journée le mythe buouxien de La rose et le vampire. Bon gros repos en règle au relais, déjà bien comtent d'avoir fait lère partie qui me paraissait quasi infaisable il y a à peine un an! Mais bon faut resté concentré pour s'enquiller la deuxième longueur derrière : La secte. Et c'est loin d'être gagné... Au programme là-haut, bien que ça penche moins qu'en bas, monos et autres rêgles à arquer plus que de raison! à ce petit jeu là, je vais vite me rendre compte dans l'essai, que mes chaussons de croix, qui vont bien dans les dévers niçois, sont bien trop en fin de vie pour des voies où il faut vraiment placer les pieds... et du coup je me la colle au milieu de la 1ère section dure, en ayant complètement  zéro sensation sur les pieds. Je n'arrive même plus à refaire le mouv pendu dans le baudart, dur dur!
Juste derrière, Nathan profite aussi des bonnes condis pour s'offrir Choucas. Je crois que le seul moment où il a tremblé c'est une fois la dalle sordide sous ces pieds... comme quoi le Güllich c'est l'arme absolu pour ces voies du bout du monde, mais pour les dalles en 4sup de sortie, ça fait pas des miracles ;-). Léa retourne  aussi dans Choucas, mais ça passera pas... C'est tout le truc de cette voie : trois pas durs, dans des styles radicalement différents, et qui restent toujours un poil aléatoires! Pas évident de mettre tout ça bout à bout...

Léa dans le second crux de Choucas
Au tour de Quentin d'aller se frotter à La Rage de vivre! Là encore l'effet "condis d'antologie" est efficace et Quentin s'offre pour la troisième fois La Rose. Les deux première fois étant l’enchaînement et le pèlerinage obligatoire dans cette voie l'année suivante! Idem bon repos au relais histoire de se reconcentrer et de faire passer l'onglet, et feu pour la L2. Quentin est fidèle à lui même dans ce style de grimpe qui est totalement dans ces cordes, et marche La secte de bas en haut, pour s'offrir le 1er 8b+ français! La base... maintenant va falloir planter des nouveaux scellements pour pouvoir revoir le tipère dans ce coin de la falaise! Et ça tombe bien parce qu'il a déjà des projets en tête, mais chut c'est secret défense....
Bien à bloc suite à ce vent de croix, je remets un 2ème run dans La Rage de vivre... Manque de bol je mollis du biceps dans La Rose et tombe bêtement dans le finish. Grrr rageant mais bon c'est le jeu et cette 1ère longueur reste aléatoire et loin d'être acquise. Tant pis, je repars du relais et mets un run juste dans la L2 histoire de voir si ça se passe mieux avec cette autre paire de chausson. Et effectivement c'est bien mieux vu que je croîte La secte, qui est une voie à part entière donnée 8a+ sur le topo. Vu que ça serait bête d'en rester là, je reste sur mon objectif d'origine et laisse les paires. 
Nathan, qui erre maintenant au pied de falaise en quête d'un nouveau projet décide d'aller voir à quoi ressemble le pas du minimum... Verdict : un bonne grosse double ration de PG va être nécessaire! Pareil pour Marvin qui décide d'aller se frotter au mythique croisé de La Rose... Même avec les méthodes clé en main, il n’échappera pas à la déroute qui s'empare souvent du grimpeur qui se confronte pour la première fois à ce mouv! Mais bon vu les ressources qu'est capable de sortir le gaillard, je suis sûr qu'il va pas tarder à reprendre un ticket pour aller broyer le business... Comme ça a été le cas dans Choucas il y a deux semaines!!!

Marvin se frotte au fameux croisé de La rose et le vampire
La nuit tombe déjà doucement, c'est l'heure de mettre un last run pour moi dans La rage. A mon grand étonnement je monte de nouveau jusqu'au 1er relais, avec un onglet carabiné dans les derniers pas! Par contre pour la suite mes doigts crieront stop et je retombe sur le même mouv que lors de mon 1er run... dur dur pour le moral, surtout que le lendemain la météo annonce bien moisi...

Effectivement le lendemain c'est la loose : couvert, crachin breton qui va pas tarder à ce changer en petite pluie, vent glacial et du coup monstre froid. Vu qu'il se met à pleuvoir vraiment et que le haut de La rage mouille, l’échauffement sera réduit à son stricte minimum, c'est à dire quelques mouvs dans la rose pour dérouiller les bras. Et c'est efficace vu que je me paye enfin la croix de l'intégral, sous la pluie, juste avant que la section finale ne commence à mouiller vraiment!!! La base, comme quoi le mental et la motive c'est la clé... Trop content de m'être offert cette tranche d'histoire! D'ailleurs, je connais quelques niçois qui feraient bien de venir faire des tours dans des voies de ce style, histoire de (re)découvrir les autres facettes de l'escalade, et surtout de ré-étalonner leur système de cotation... à bon entendeur... 
Sur ce direction la plage pour toute la troupe, plus AK qui nous à rejoint aujourd'hui, afin de pouvoir tracter au sec dans les petits 7c/7c+! Au programme, méthodes en tout genre pour se réchauffer (méthode du charpentier, corde à sauter, sprint sur la vire, punching grimpeur, run onglet/run réchauffé, thé/café, suspensions, traversés...), et séries dans les voies courtes qui vont rapidement tomber pour Pascal, Nathan, Léa et Marvin. Grimpouille pour moi avec la visite cassage de dent dans Mauvais sang, bloc et très très gras... J'y retournerais un jour en espérant que ça soit moins gras, parce que à part ça, la ligne et les mouvs sont tops! Tentative de visite de Petit cali par Ak, qui renonce vu les condis pour plutôt rejoindre les acharnés qui n’arrêtent pas leurs séries!

AK dans un domaine où il excelle : le calage millimétrique de voie
La palme de la motive par ces condis revient à Jo qui est tout de même motivé pour aller faire de la poutre sur les micros bi du fameux Bombé bleu. Verdict : dur dur pour les doigts mais les mouvs s’enchaînent petit à petit et c'est vraiment sur-classe (et bien sûr sur-dur). L'animal est vraiment monstre fort dans ce style, et vu comme là il doit se donner pour enquiller quelques mouvs d'affilé, ça fait pas rire. D'autant plus que le premier mouv est une copie conforme de celui d'Action direct, en bien plus dur si on compare la taille des prises (notamment celle de réception), que Jo n'a fait qu'une seule fois pour l'instant! Bref un projet ultime!!! Va falloir revenir, décaler quelques points qui sont pour l'instant très mal placés... s'investir quoi!

Jo tente de retrouver ses doigts maltraités par le froid et les bi haineux du fameux Bombé bleu
Finalement, malgré les condis extrêmes de la deuxième moitié du we, super we riche en croix!!! La rage de vivre... check, maintenant place aux autres projets... Quelques voies au cimaï pour continuer la quête des bases historiques, et Gréolière (si ça veut bien cesser de mouiller autant) pour les voies plus newschool sans pour autant sombrer dans la facilité de la continuité à outrance si courante dans cette région...

5 commentaires:

  1. c'est bien mon petit père c'est bon de te voir forcer, continu a nous faire rêver mon gros!!

    RépondreSupprimer
  2. "Va falloir revenir, décaler quelques points qui sont pour l'instant très mal placés... s'investir quoi!"
    S'investir ou vendre son âme au diable?

    RépondreSupprimer
  3. C'est trop tard pour notre âme... on l'a tous vendue à l'instant même où on a touché notre 1ère prise ;-)

    RépondreSupprimer
  4. magnifiiiiiiiiique le croisé ... partage le sur www.ilooove.it

    RépondreSupprimer